La Métropole du Grand Paris affirme son engagement et lance son Atlas de la biodiversité !

 

A l’occasion du colloque « Prendre en charge la biodiversité à l’échelle du Grand Paris : acteurs, territoires et projets », organisé les 7 et 8 juin 2018, la Métropole du Grand Paris a officiellement lancé son Atlas de la biodiversité.

 

La Métropole a affirmé dès sa création sa « stratégie Nature* » et engagé de nombreuses actions en faveur du retour de la Nature en Ville et de la Biodiversité, sous l’impulsion de Patrick OLLIER, président de la Métropole et de Daniel BREUILLER, vice-président délégué à la mise en valeur du Patrimoine naturel et paysager, à la Politique de la nature et à l'Agriculture en ville.

 

En 2018, la Métropole du Grand Paris a été sélectionnée par l’Agence française pour la biodiversité (AFB), dans le cadre de son appel à manifestation d’intérêt « Atlas de la biodiversité communale ».

Le périmètre de la Métropole du Grand Paris, regroupant 131 communes, est particulièrement intéressant pour cette démarche, car il renferme une grande diversité de milieux allant de l’urbain dense aux espaces naturels de la ceinture verte. Dans ce contexte, la Métropole souhaite mettre en œuvre une démarche globale de connaissance, de préservation et de valorisation de la biodiversité, basée sur quatre actions :

  • La réalisation d’un atlas de la biodiversité métropolitaine,
  • L’élaboration d’un plan d’actions « biodiversité »,
  • La mise en œuvre d’actions d’animations et de dispositifs de sciences participatives,
  • La réalisation de projets de recherche en lien avec la biodiversité.

 

Le soutien de l’AFB à la démarche de la Métropole du Grand Paris se traduit par l’accord d’un financement de 200 000€, pour un coût global d’environ 280 000 €.

 

Le projet permettra d’améliorer la connaissance de la biodiversité métropolitaine et des continuités écologiques du territoire, en particulier en milieu urbain.

En associant étroitement les 131 communes membres et les 12 territoires, le projet facilitera également la prise en compte des écosystèmes et de leurs fonctionnalités dans les documents de planification en cours d’élaboration, notamment le schéma de cohérence territoriale (SCoT) et les plans locaux d’urbanisme intercommunaux (PLUi), ainsi que dans les projets d’aménagement.

L’atlas sera par ailleurs l’occasion de suivre l’évolution de la biodiversité métropolitaine dans le temps, par des indicateurs de suivi et des inventaires participatifs à destination du grand public et des gestionnaires d’espaces et permettra ainsi d’intégrer les enjeux « biodiversité » dans les politiques publiques du territoire métropolitain, afin de tendre vers une métropole verte et résiliente.

Tous les acteurs seront mobilisés : élus, équipes techniques municipales ou intercommunales, acteurs socio-économiques, scientifiques et habitants, en partenariat avec l’Agence régionale de la biodiversité en Ile-de-France et le Muséum national d’Histoire naturelle.

Un groupe de travail technique s’est d’ores et déjà mis en place avec les services des communes et des établissements publics territoriaux de la Métropole, pour travailler ensemble sur les différents aspects du projet (inventaires de biodiversité, actions d’animation, etc.). A ce jour, 21 communes et 6 territoires ont déjà participé à ce groupe de travail.

 

 

Atlas de la biodiversité communale (ABC) : identifier les enjeux de biodiversité du territoire et aider la collectivité à agir

Un ABC est une démarche qui permet à une collectivité locale de connaitre, de préserver et de valoriser son patrimoine naturel : en plus d’inventaires naturalistes, la démarche inclut également la sensibilisation et la mobilisation des élu-e-s et citoyen-ne-s et la définition de recommandations de gestion ou de valorisation de la biodiversité. L’objectif est d’identifier les enjeux de biodiversité du territoire et d’aider la collectivité à agir en les intégrant dans ses actions et stratégies

Lancé en 2010 par le Ministère de l’environnement, le programme « Atlas de la biodiversité communale » est désormais soutenu par l’Agence française pour la biodiversité en partenariat étroit avec les Directions régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL/DRIEE), France Nature Environnement (FNE), les Centres permanents d’Initiation à l’Environnement (CPIE), Humanité et Biodiversité, Vivarmor Nature, l’association des Maires de France, Régions de France et les services chargés de l’environnement au sein des conseils régionaux, les Ecomaires, le Fonds de Dotation pour la Biodiversité, la Ligue de Protection des Oiseaux, les Parcs Nationaux et les Parcs Naturels Régionaux.

 

A propos du colloque « Prendre en charge la biodiversité à l’échelle du Grand Paris : acteurs, territoires et projets »

Ce colloque s’inscrit dans les activités du LADYSS (Laboratoire Dynamiques Sociales et Recomposition des Espaces), laboratoire créé en 1997 dont les travaux portent sur l’analyse des rapports acteurs-territoires-environnements et bénéficient d’une expertise élargie en sciences sociales.

Ce projet de colloque répond non seulement à l’objectif de la Métropole de partager et de diffuser les connaissances sur les enjeux de biodiversité du territoire, mais aussi à celui de consolider une démarche partenariale avec tous les acteurs concernés (collectivités, entreprises, associations et scientifiques), afin de préserver et de reconquérir la biodiversité en milieu urbain dense.

La Métropole verse une subvention au LADYSS, laboratoire du CNRS, pour l’organisation du colloque.

« Prendre en charge la biodiversité à l’échelle du Grand Paris : acteurs, territoires et projets », les 7 et 8 juin 2018 à AgroParisTech – 16, rue Claude Bernard, Paris.

 

 




*Délibération CM2017/10/19/02 adoptée le 19 octobre 2017