Soutien pour les communes inondées

La Métropole du Grand Paris, compétente depuis le 1er janvier 2018 en matière de gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (GEMAPI), soit 28 jours seulement, hérite d’un système insuffisamment robuste, qui ne permet pas d’assurer de façon satisfaisante la protection des populations, des immeubles et des biens en cas de crues importantes régulières, sans même parler d’évènements exceptionnels.

Apres le travail entamé dès le 1er janvier 2017 et les délibérations prises au cours de l'année écoulée, Patrick OLLIER proposera au Conseil métropolitain de vendredi 2 février d’ouvrir un fonds de concours afin de venir en aide aux communes de la Métropole inondées qui en feraient la demande comme cela a été le cas lors des inondations de juin 2016.

La Métropole a en outre débloqué dès 2016 le financement de la vanne écluse de Joinville à hauteur de 250 000 € pour un total 3,6 millions €, se substituant ainsi au département de la Seine-Saint-Denis. De même, la prise en compte des problématiques inondations dans la conception des infrastructures, notamment routières ou de transport, pourrait mieux s'organiser de la part des grandes collectivités qui en ont la charge depuis plusieurs dizaines d'années.
La Métropole s’engage par ailleurs dans l'exercice de sa compétence propre dans une démarche de montée en puissance de planification d'investissements, de priorisation stratégique d'équipements de protection, d’opérations de prévention et de lutte contre les inondations sur son territoire.
Cette action vaut mieux que des invectives et des polémiques indignes au regard de la détresse de certains habitants durement touchés par ce sinistre.

 

Vous pouvez suivre le Conseil métropolitain en direct sur notre site le 2 février : http://www.metropolegrandparis.fr/streamingconseilmetropole