Visite de la réouverture de la Bièvre

Le Département et la Métropole avancent ensemble pour la réouverture de la Bièvre

avec les communes d’Arcueil et Gentilly

 

Christian FAVIER, Sénateur, Président du Conseil départemental, a accueilli en Val-de-Marne ce mardi 9 mai Patrick OLLIER, Président de la Métropole du Grand Paris.
 
Une visite in situ de la Bièvre réouverte en 2016 a été organisée par le Département à L’Haÿ-les-Roses après avoir fait un point sur le projet de réouverture plus au Nord, à Gentilly et Arcueil, en présence des maires d’Arcueil, Christian METAIRIE, de Gentilly, Patricia TORDJMAN et de l’Haÿ-les-Roses, Vincent JEANBRUN, des vice-présidents métropolitains, Sylvain BERRIOS, délégué à la GEMAPI et Daniel BREUILLER, délégué à la mise en valeur du Patrimoine naturel et paysager, à la Politique de la nature et à l’agriculture urbaine, des vice-présidents départementaux, Hélène de COMARMOND, déléguée à l’environnement, aux espaces verts et naturels, à la nature en ville et à la biodiversité, de Pierre GARZON, délégué à la voirie et Pierre BELL-LLOCH, délégué à l’eau et à l’assainissement, et du territoire Grand Orly Seine Bièvre.
 
Ce projet de réouverture à Arcueil et Gentilly est ancien et répond notamment à l’enjeu de redonner de l’espace à la nature en ville. Sous maîtrise d’ouvrage du Conseil départemental, le financement de ce projet reste toutefois à boucler.
Pour cela, le Département poursuit actuellement les études et sollicite les différents partenaires, dont la Métropole du Grand Paris qui accorde une forte attention à ce dossier.
Cette visite a permis d’acter une participation financière de la Métropole d’un montant de 2.5 millions € sur 3 ans, pour soutenir le projet.
Le dépôt du dossier « loi sur l’eau » étant intervenu la semaine dernière, le démarrage des travaux pourrait intervenir en 2018 sous réserve d’un accord financier et de l’obtention des autorisations préalables.
 
Pour Christian FAVIER, « cette visite du Président OLLIER est un acte concret en faveur de ce projet que réalisera le Département et qui est très attendu localement. Je souhaite que nous puissions travailler ensemble pour valoriser ce patrimoine et donner de nouveaux lieux de nature et de promenade aux Val-de-Marnais ».
 
Patrick OLLIER a quant à lui souligné l’importance de redonner sa place à la nature en ville en précisant que « la renaturation de la Bièvre est un enjeu au coeur des préoccupations de la Métropole qui s’est saisie de la compétence de Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations (GEMAPI) depuis le 1er janvier 2017. »