Animatrices : Nathalie FANFANT, conseillère métropolitaine et Iris DENIAU, chargée de mission centres-villes vivants

Participants : PowerShop, Please, La Poste, Fédération des boutiques à l’essai, Ville de Stains

La Métropole et les collectivités du Grand Paris ont pu rencontrer des acteurs privés, porteurs de solutions numériques susceptibles d’enrichir le pacte métropolitain pour la revitalisation des centres-villes :

  • Please propose un outil numérique pour les commerçants des villes de 20 000 à 80 000 habitants afin de développer une véritable vitrine digitale. En plus de l’outil, les commerçants sont accompagnés pour améliorer leur offre.
  • La Fédération des boutiques à l’essai vise à permettre à des porteurs de projets de tester leurs idées sur une durée limitée, grâce à des baux dérogatoires d’une durée de 6 mois. Le service a déjà été acheté par plusieurs élus, ce qui a permis l’installation de 30 boutiques sur le territoire métropolitain. La fédération apporte une ingénierie pour le financement ou le choix de l’emplacement du commerce. Cette démarche en faveur de l’expérimentation et de l’installation pérenne de commerçants nécessite de travailler avec les bailleurs privés pour baisser les loyers pendant les temps courts.
  • Sceaux-shopping.com est une conciergerie numérique dédiée au commerce de proximité. Les habitants, peuvent faire leurs courses et choisir de retirer leur commande chez le commerçant ou dans une consigne Cityssimo près de la gare RER. Ce dispositif s’adapte aux horaires atypiques et limite le recours aux plateformes type Amazon dont les services de livraison engorgent les villes.
  • La Poste, par l’intermédiaire des facteurs, est en mesure de proposer un bouquet de services aux commerçants et aux particuliers. Elle peut notamment aider à dynamiser les commerces en augmentant leur fréquentation via le partenariat avec E-City ou en les aidant à mettre en place de dispositifs connectés.

 

Photo © Guilhem Vellut / Wikipedia

Fermer le menu