La Métropole en action

La Métropole du Grand Paris, sous l’impulsion de Daniel-Georges COURTOIS, vice-président au Numérique et à la Métropole Intelligente, souhaite se servir des solutions de la civic-tech pour aller au-delà des modes de concertation traditionnels et impliquer le plus largement possible les acteurs de son territoire.

En effet, la concertation permet d’impliquer les citoyens dans les projets en prenant en compte leurs préoccupations.

Classiquement, les acteurs publics souhaitant concerter rencontrent plusieurs obstacles :

  • La difficile organisation de la concertation du fait de la diversité des publics visés, qui nécessite d’en cibler certains au préalable ; 
  • La difficile articulation avec l’action, qui n’est que trop rarement prévu

La Métropole du Grand Paris, qui se positionne comme centre de ressources pour les acteurs et les collectivités de son territoire, veut expérimenter et proposer des solutions numériques aux collectivités.  

FOCUS Journée Métropole d’Intelligence(s) – Atelier « Concertation des acteurs et participation citoyenne au sein du territoire »

Animateurs : Daniel-George COURTOIS, vice-président au Numérique et à la Métropole Intelligente, et Séverine ROMMÉ, directrice Coopérations et Innovation

Participants : Rueil-Malmaison, Vooter, Voxe, Spallian, Cap Collectif, Citizen lab, Centreon, Le Pré-Saint-Gervais, EPT Grand Orly, Le Raincy, Champigny-sur-Marne, Mairie de Sceaux. 

Les entreprises participantes ont interpellé les collectivités du Grand Paris sur le besoin d’hybridation des dispositifs de concertation en ligne et en présentiel. Elles ont par ailleurs appelé les élus des collectivités du Grand Paris à devenir de véritables animateurs de communautés. 

Ces acteurs ont pu présenter leurs solutions innovantes, que les collectivités du Grand Paris pourraient expérimenter :  

  •  Voxe cible en particulier les 18 – 35 ans afin de les reconnecter à la politique.  Elle organise le dialogue via une chatbox sur Messenger, des ateliers ou des débats en présentiel. Voxe dispose d’une expertise en matière de mobilisation. Voxe travaille déjà avec la mairie de Paris, avec l’ANDRA, la CNDP.
  • Spallian est à l’origine de Tell my city, mis en place à Issy-les-Moulineaux, à la Métropole de Nîmes, ou encore à Argenteuil. C’est une application gratuite destinée aux habitants pour qu’ils signalent un dysfonctionnement, félicite un dispositif ou propose une action. Son succès nécessite de mener une campagne de communication. Elle permet de collecter des données, pouvant éclairer la décision des élus.
  • Cap Collectif propose la cocréation d’une démarche de budget participatif au niveau de Rennes Métropole. Les projets améliorent rapidement la qualité de vie.
  • Citizen lab insiste sur l’enjeu de travailler en amont sur la stratégie de concertation et de mobilisation des citoyens (pendant 1 à 2 mois) et de toucher de nouveaux acteurs.
  • Vooter propose le développement d’une solution digitale de consultation et d’information en continu pour favoriser le dialogue entre les habitants et les acteurs des communes.

 

Civic-Tech

Les acteurs de la civic tech sont nés des nouvelles opportunités offertes par le numérique. Ils s’en saisissent pour œuvrer pour un renouvellement démocratique en mobilisant des solutions innovantes et numériques, transformer la participation citoyenne et recréer du lien entre le civic et le politique.

La Métropole du Grand Paris en a fait un axe central de son défi pour une « Métropole collaborative et participative » <Insérer un lien>. Elle souhaite se servir des solutions de la civic tech pour aller au-delà des modes de concertation traditionnels et impliquer le plus largement possible les acteurs de son territoire.

Cette action permet à la fois de répondre à une demande des élus et des électeurs et est aussi un moyen d’améliorer le fonctionnement des services publics en :

  • Mobilisant et consultant les citoyens pour mener des politiques cohérentes et connectées aux besoins et attentes des usagers.
  • Mobilisant l’intelligence collective qui émerge des échanges et de la collaboration entre des acteurs de natures différentes : acteurs publics, grandes entreprises, start-ups, associations, citoyens…

Les nouveaux outils numériques permettent un retour de cette ambition au premier plan, mais requièrent une montée en compétences des collectivités en matière de conception et portage, d’animation, de collecte de données, de coopération avec les acteurs du numérique.

Par ailleurs, le citoyen peut plus que jamais prendre part de manière aux affaires publiques sur des sujets comme :

  • Le contrôle de l’action publique, sur la base des rapports publics et des données mises en ligne grâce à l’open data
  • La remontée de l’information vers les services administratifs et les décideurs politiques, avec le crowdsourcing
  • La fabrique de la ville, par le biais des budgets participatifs et des consultations publiques en ligne

Le numérique offre aussi la possibilité de se constituer en réseau pour répondre aux besoins civiques par la création de biens communs .

Les contributions

Civic-Tech
SMAN_1

Favoriser la participation citoyenne

La Métropole Intelligente repose sur l’idée que la participation des citoyens à l’élaboration des politiques publiques permettra de les améliorer et de les rendre plus légitimes. Cette participation peut prendre plusieurs formes,

Lire plus »
Fermer le menu