Fédération métropolitaine des Agences locales de l’énergie et du climat (ALEC)

Favoriser la mise en œuvre de la transition énergétique métropolitaine.

La Métropole du Grand Paris a adopté son Plan Climat Air Energie Métropolitain le 12 novembre 2018, avec l’ambition d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050 (- 80 % d'émissions de gaz à effet de serre), entraînant l’exercice de plein droit par la Métropole de la compétence de soutien aux actions de maîtrise de la demande d’énergie.

La Métropole est par ailleurs compétente en matière d’amélioration du parc immobilier bâti, de résorption et de réhabilitation de l’habitat insalubre pour les actions qu’elle a définies comme étant d‘intérêt métropolitain. Ces compétences sont exercées par la Métropole dans une recherche de cohérence avec l'action des communes et des établissements publics territoriaux ainsi que dans une logique d’efficacité de l’action publique.

Ce contexte fonde l’intervention de la Métropole en matière de massification de la rénovation énergétique du parc résidentiel, premier poste de consommation d’énergie du territoire métropolitain. Afin de disposer d’un parc bâti 100 % bas carbone à l’horizon 2050, la Métropole s’appuie sur les Agences locales de l’énergie et du climat (ALEC), point d’entrée privilégié pour adresser les enjeux de transition écologique, d’adaptation au changement climatique et de résilience.

Les Agences locales de l’énergie et du climat de la Métropole

Les ALEC sont des organismes d’animation territoriale ayant pour mission de favoriser la mise en œuvre de la transition énergétique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Elles accompagnent les particuliers qui souhaitent diminuer la consommation énergétique de leur logement et complètent le dispositif national FAIRE (Faciliter Accompagner Informer sur la Rénovation Energétique - ex-PRIS).

A ce stade, les structures identifiées dans la Métropole sont les suivantes :

Les principes de la fédération métropolitaine des ALEC 

Mise en place en 2018, la fédération métropolitaine des ALEC correspond à un espace de dialogue, de construction collective et de mise en commun, dont la feuille de route opérationnelle a été précisée par les conventions de partenariat Métropole / ALEC adoptées par le Conseil Métropolitain lors de sa séance du 21 juin 2019 ainsi que par les engagements pris par la Métropole lors de la première édition de la COP métropolitaine sur la rénovation des logements privés. Il s’agit d’articuler l’action autour de trois axes :

  • Faciliter l’accès aux financements pour la réalisation des travaux de rénovation ;
  • Accompagner la prise de décision des ménages, grâce à une information claire et accessible ainsi qu’à un parcours personnalisé reposant sur les plateformes Pass’RénoHabitat (maisons individuelles et micro-collectif) et CoachCopro (copropriétés) ;
  • Structurer une communauté d’acteurs agissante avec l’implication des collectivités, de l’Etat, des partenaires institutionnels, des opérateurs, des entreprises, du monde académique, des associations, des habitants, etc...

Chiffres clés

7,2 millions d’habitants dans la Métropole du Grand Paris

3,5 millions de logements

9 logements sur 10 sont collectifs, avec néanmoins une part importante - allant de 30 à 40 % - de maisons individuelles dans les EPT Paris Terres d’Envol, Grand Paris-Grand Est et Grand Paris Sud Est Avenir

104 000 copropriétés qui représentent 2,2 millions de logements

Plus de 60 % des logements construits avant 1975 et la première réglementation thermique

425 000 ménages (soit 15 % des ménages de la Métropole) supportent des dépenses énergétiques supérieures à 8 % de leurs revenus