Centres-villes vivants

La Métropole du Grand Paris a pour mission d’améliorer la vie quotidienne de ses habitants. Le programme Centres-Villes Vivants permet d’accompagner les communes métropolitaines volontaires dans leurs projets de revitalisation des centres-villes

Addthis est desactivé

Face à une dégradation de la fréquentation des centres-villes, une augmentation inquiétante de la vacance commerciale et une dégradation du parc de logements qui touche principalement les villes moyennes, la Métropole du Grand Paris s’est engagée au côté des maires en faveur de la préservation et du renforcement des services et commerces de proximité, de l’amélioration des lieux de vie, du rééquilibrage territorial et du développement des innovations urbaines.

Le programme Centres-Villes Vivants vise à fédérer l’ensemble des acteurs métropolitains, privés comme publics, et à favoriser la mise en réseau, l’échange de bonnes pratiques et la mobilisation d’expertises.

2E ÉDITION DE CENTRES-VILLES VIVANTS

Afin d’aider à la revitalisation de certains centres-villes des communes de la Métropole, le Conseil du 9 juillet 2021 a adopté, sur présentation de Marie-Christine SEGUI, Conseillère métropolitaine déléguée aux Centres-villes vivants, aux Services et aux Commerces de Proximité, le renforcement de son programme « Centres-villes vivants ». Doté de 15 millions d’euros, ce programme prévoit :

  • La création de la foncière centres-villes vivants permettant aux communes d’agir sur les surfaces vacantes et de revitaliser des espaces délaissés. A l’appui d’une étude d’opportunité cofinancée par la Banque des territoires la Foncière Centres-Villes vivants, adoptée à l’unanimité lors du Conseil métropolitain du 1er juillet 2022, accompagne des communes dans l’acquisition de cellules commerciales qualifiées d’actifs stratégiques. Dans l’aire métropolitaine, sur les 94 communes (sur 131) à avoir répondu à l’enquête, 28 vont être accompagnées pour entreprendre des actions sur un total de 386 cellules commerciales concernées. La Métropole du Grand Paris soutient cette création à hauteur de 20 millions d’euros, aux côtés de la Caisse des dépôts et d’autres partenaires privés.
  • Un réseau métropolitain des managers de commerce et de centre-ville copiloté avec la CCI Paris Ile de France (www.reseau-managers.fr)
  • Des Assises Métropolitaines du Centre-Ville
  • Un Observatoire de l’Attractivité des Centres-Villes
  • Un programme d’accompagnement technique et financier des projets des communes de revitalisation de leur centre-ville
  • L’Accompagnement à la transition numérique du commerce et de l’artisanat de proximité via le programme Innover dans la Ville de la Métropole du Grand Paris et la Boutique connectée en partenariat avec CCI Paris Ile-de-France et CMA Ile-de-France
  • Le doublement des fonds alloués pour financer les projets (Fonds d’Intervention Métropolitain de soutien à l’Artisanat, au Commerce et aux Services - FIMACS) 15 millions d’euros sur 3 ansEn 2022, 17 communes ont été soutenues à hauteur de 4,8 millions d’euros.

Retour sur la 1ère édition DU PROGRAMME

Dans le cadre du Fonds d'Intervention Métropolitain de Soutien au commerce, à l'Artisanat et aux Services (FIMACS), 55 communes de la Métropole ont candidaté à l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI). Ce dernier permet la mise en place de projets de revitalisation dans une démarche globale et multi partenariale.

La sélection s’est déroulée en trois phases :

Lauréats CVV
Cérémonie d'annonce des lauréats de l'AMI Centres-villes vivants
 

Au total 57 communes ont intégré le programme « Centres-villes vivants », dont 39 ont obtenu un soutien financier à hauteur de 13,3 millions d’euros.