Lors de la conférence de presse du 25 avril 2019, le président de la République a présenté les mesures qui ont retenues son attention à l’issue du grand débat national et qui seront les sujets de travail prioritaires du gouvernement dans les prochains mois.

Parmi celles-ci, il a en effet annoncé qu’un nouvel acte de décentralisation adapté à chaque territoire serait lancé pour traiter à la meilleure échelle possible les problèmes du quotidien que sont les transports, le logement et la transition écologique (pour lesquels, sur les deux derniers, la Métropole a une responsabilité directe du fait de la loi).


Par ailleurs, il appelle de ses voeux un nouveau pacte territorial qui viserait notamment à réconcilier les métropoles, les villes moyennes et le monde rural sur lequel la Métropole du Grand Paris est d’ores et déjà mobilisée. Concrètement, ce nouveau pacte devra venir renforcer la coopération stratégique et opérationnelle entre la Métropole et ses collectivités limitrophes sur des projets d’intérêt commun.


« Je salue les propos du président de la République à l’égard des élus locaux, notamment des Maires qui sont, eux aussi, le visage et le quotidien de la Métropole. La Métropole des Maires est l’institution de proximité : c’est ce qui fait sa force ! » a commenté Patrick OLLIER.