Retrouver un fonctionnement naturel des cours d’eau et des espaces inondables

Pour redonner vie au cours d’eau et leur permettre d’assurer leur rôle écologique et leur cycle annuel, la Métropole du Grand Paris s’est engagée dans différentes actions.

Bièvre
Inauguration de l'ouverture de la Bièvre en présence de gauche à droite de Christian FAVIER, Président du département du Val de Marne, Christian  MÉTAIRIE, Maire d’Arcueil, Patrick OLLIER, Président de la Métropole du Grand Paris et Patricia TORDJMAN, Maire de Gentilly.

La réouverture de la Bièvre

Sur 3 ans, ce sont 610 mètres de cours d’eau enterrés qui vont revoir le jour entre Arcueil et Gentilly, prolongeant ainsi les opérations de réouverture déjà réalisées. Le Conseil métropolitain du 28 juin 2018 a voté la participation à cette opération à hauteur de 30 %, soit 2,5 millions d’euros.

L’entretien et l’aménagement du Morbras

Le Morbras est un affluent de la Marne qui court sur 14 kilomètres dans le Val-deMarne. Il nécessite un entretien régulier et une approche globale de l’ensemble de son linéaire de 34 kilomètres. La Métropole a donc initié, avec le Syndicat Mixte d’Aménagement du Morbras (SMAM), un diagnostic des prestations d’entretien et une étude globale visant à redonner un caractère naturel à ce bassin-versant. Après approbation du Conseil métropolitain du 8 février 2019, la convention d’un montant maximum annuel de 200 000 euros a été signée au salon des maires en avril 2019.

La renaturation de l’Yerres à Villeneuve-Saint-Georges

Ce projet d’envergure, estimé à 33 millions d’euros, consiste à soustraire à l’urbanisation des quartiers systématiquement exposés aux inondations et restituer la zone naturelle d’expansion des crues. La Métropole du Grand Paris, après délibération du Conseil métropolitain du 21 juin 2019, a acté sa participation à hauteur de 7,5 millions d'euros sur 6 ans (2019-2024).

Le réaménagement du Vallon du Sausset

Le projet du Vallon du Sausset (35 ha) est situé à l’interface des espaces urbanisés et des espaces naturels sur la commune de Tremblay-en-France. Le projet de réaménagement permet de redonner de la fonctionnalité au ru du Sausset et de développer des zones humides. Le Conseil métropolitain se prononcera en décembre 2019 sur cette opération. Le coût global de l’opération est aujourd’hui estimé à 21 millions d'euros, la Métropole du Grand Paris y participera à hauteur de près de 30% du coût, soit environ 6,5 millions d’euros. Les études et travaux s’échelonneront de 2019 à 2025.

Chiffres GEMampi