Économie circulaire

La Métropole du Grand Paris a choisi de faire de l’économie circulaire un axe prioritaire de son action en matière de développement économique. De nombreuses actions ont été entreprises pour concrétiser cet engagement.

Pour une culture commune 

Afin de développer une culture et une approche commune de l’économie circulaire sur le territoire métropolitain, la Métropole du Grand Paris a mis en place plusieurs instances sous l’égide de Xavier LEMOINE, vice-président délégué à l’Économie circulaire, collaborative, sociale et solidaire. 

  • Le réseau métropolitain des référents de l’économie circulaire – le « G142 économie circulaire» - qui rassemble un référent élu et un référent technique de chacune des 131 communes et chacun des 11 Établissements Publics Territoriaux (EPT) de la Métropole. Ce réseau a pour objectif de participer à l’élaboration de la stratégie d’économie circulaire sur le territoire métropolitain, à travers des séances plénières, des visites de sites et des cycles de formation sur les enjeux de l’économie circulaire au niveau territorial.
  • Un groupe de travail permanent « Économie circulaire » a également été mis en place afin de définir les priorités métropolitaines dans ce domaine. Il réunit 10 conseillers métropolitains de toutes sensibilités politiques et une dizaine d’experts, industriels, éco-organismes et opérateurs de terrain.
    Ces derniers se retrouvent toutes les 6 semaines autour de séances de travail sur des thématiques précises et de visites de sites. En 2018, ils se sont rendus sur le site de remanufacturing de RENAULT, le port de production de matériaux de construction de CEMEX, le site d’agriculture urbaine de TOPAGER, un chantier de curage de NEOM et l’éco-quartier d’Issy-les-Moulineaux, afin de rencontrer in situ des acteurs de l’économie circulaire.

Le Grand Paris circulaire 

Le Grand Paris Circulaire est l’événement annuel de référence de la Métropole du Grand Paris en matière d’économie circulaire. Après une première édition co-organisée à Issy-les-Moulineaux, avec la Ville de Paris, en 2017, la Métropole a organisé son deuxième rendez-vous métropolitain, les 4 et 5 octobre 2018, au Beffroi de Montrouge.

Près de 500 participants ont assisté à cet événement à travers différentes conférences, des ateliers créatifs autour des thématiques du BTP (éco-conception, déconstruction, recyclage et réemploi des déchets), écologie industrielle et territoriale (EIT) et biodiversité. Les acteurs de l’économie circulaire ont également pu partager leurs bonnes pratiques au sein d’un village d’animations.

Lors de cet évènement, la Métropole a lancé aux côtés de l’Institut National de l’Economie Circulaire (INEC) et du Centre International de Ressources et d’Innovation pour le Développement Durable (CIRIDD) la plateforme Grandpariscirculaire.org qui a vocation à devenir la porte d’entrée de l’économie circulaire sur le territoire métropolitain.

Elle centralise les ressources disponibles, réunit les acteurs publics et privés de l’économie circulaire et s’inscrit dans le réseau international des plateformes de l’économie circulaire créé par le CIRIDD, qui compte aujourd’hui 7 plateformes territoriales, 4300 membres et 660 initiatives référencées.

Cette plateforme numérique constituera un réseau dynamique et interactif sur le territoire de la Métropole, capable de susciter la création de synergies, de projets et de nouveaux partenariats économiques et commerciaux entre ses membres.
 

Bandeau de présentation du Grand Paris circulaire 2018

 

Le programme-action « achats et économie circulaire » 

Aux côtés de l’INEC (Institut national de l’Économie Circulaire) et de l’OBSAR (Observatoire des Achats Responsables), la Métropole lance un programme-action « Achats et Économie circulaire » afin d’engager les acteurs métropolitains volontaires dans une démarche d’achats.

Inspiré du fonctionnement des « Green Deals » (ou « Engagement pour la Croissance Verte »), ce programme propose un accompagnement entre structures membres, publiques et privées, afin de faciliter la mise en œuvre de leurs actions et la réalisation des objectifs d’économie circulaire préalablement fixés par le programme-action.