Le rééquilibrage territorial

Afin d'accélérer le rééquilibrage de son territoire, la Métropole du Grand Paris déploie un vaste programme d'actions s'articulant autour de plusieurs axes.

Addthis est desactivé

Les Opérations d’aménagement d’intérêt métropolitain

La Métropole prend en charge, à la demande des Maires, des zones d’aménagement concerté (ZAC) et des opérations d’intérêt métropolitain (OIM) telles que : 

  • OIM de Villeneuve-la-Garenne : la Métropole a co-piloté en 2021, avec la ville de Villeneuve-la-Garenne, l’élaboration du contrat de projet partenarial d’aménagement qui associe les collectivités des Hauts-de-Seine, les collectivités limitrophes de Seine-Saint- Denis, l’État et plusieurs de ses opérateurs (EPFIF, Grand Paris Aménagement, RTE) et la Banque des Territoires. Elle a également préparé le lancement des premières études prévues au titre du contrat, et en particulier de l’étude-cadre de programmation qui vise à articuler les différents projets d’aménagement en cours ;
  • OIM de Noisy-Champs Pôle Gare : les études pré-opérationnelles se sont poursuivies en 2021 afin d’affiner précisément l’ensemble des enjeux techniques et programmatiques de l’opération d’aménagement. Des études relatives à l’implantation de nouveaux équipements publics sur la future opération d’aménagement (un nouveau groupe scolaire et un gymnase) ont notamment été réalisées. L’approfondissement de ces études techniques, ont également permis de mieux intégrer la zone Natura 2000 attenante à l’opération (la Butte verte) et d’améliorer la végétalisation du site. C’est sur la base de ces éléments de projets stabilisés que la concertation préalable à la création de la ZAC Noisy-Pôle Gare a été ouverte au 1er trimestre 2022 ;
  • OIM de Livry-Gargan Poudrerie Hochailles : appuyée par Paris & Métropole Aménagement dont elle est actionnaire, la Métropole a poursuivi les études pré-opérationnelles à l’échelle du périmètre élargi de l’OIM qui comprend la zone commerciale au sud de la RN3 et le tissu faubourien à l’Est du centre-ville. La Métropole a également acquis des premiers terrains, avec le soutien opérationnel et financier de l’Établissement Public Foncier Île-de-France (EPFIF) ;
  • ZAC des Docks : elle a poursuivi sa mise en oeuvre opérationnelle avec 45 % d’avancement de son programme (4 030 m² de surfaces de plancher - bureaux, logements, équipements, commerces livrés sur 878 600 m² prévus au total). Il est à noter que des réflexions ont été portées par la Ville de Saint-Ouen, la Métropole et l’aménageur Sequano sur l’amélioration de la végétalisation de l’opération et la lutte contre les îlots de chaleur

Toutes ces opérations, et celles à venir, sont définies à partir de critères permettant de caractériser leur dimension et leur intérêt métropolitain. Ces critères tiennent compte des objectifs assignés à la Métropole du Grand Paris qui visent à améliorer le cadre de vie de ses habitants et à réduire les inégalités entre les territoires qui la composent.


Le Financement de projets structurants

La Métropole soutient financièrement de nombreux projets structurants situés à l’Est et au Nord de Paris :

  • Enfouissement des lignes à haute tension à Villeneuve-la-Garenne (18 M€)
  • Franchissement Urbain Pleyel (6 M€)
  • Passerelle de Thiais-Orly (5 M€)
  • Pont de Nogent (1,7 M€)
  • Gare de Bry-Villiers-Champigny (3,68 M€)
  • Franchissement La Courneuve (4 M€)
  • TZen3 (2 M€)
  • Grande allée de la ZAC Sevran Terre d’Avenir (2,1 M€)
  • Passerelle de La Courneuve au-dessus de l’A1 (4 M€)
  • Franchissement de l’A1 entre les villes de Dugny et du Bourget sous maîtrise d’ouvrage de la Solideo (4 M€)
  • Cheminement cyclable d’Ablon-sur-Seine (400 000 €)
  • Franchissement de L’Ile-Saint-Denis (3 M€)
  • L’équipement culturel et sportif Le Colisée à Tremblay-en-France (11 M€)
  • Le Pôle de Référence Sportif Inclusif Métropolitain (PRISME) à Bobigny (13 M€)

La Métropole a également mis en place le plan Piscines Héritage 2024 qui a permis le financement de 6 projets de construction ou de rénovation de sites d’envergure labellisés à hauteur de 16,3 millions d’euros :

  • Montreuil
  • Aubervilliers
  • Le Bourget
  • Colombes
  • Aulnay-sous-Bois
  • Noisy-le-Sec

Des projets qui s'inscrivent dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Le Fonds d’Investissement Métropolitain

Ce fonds permet de concourir au financement de projets des communes de la Métropole et participe au rééquilibrage territorial.