Le rééquilibrage territorial

Afin d'accélérer le rééquilibrage de son territoire, la Métropole du Grand Paris déploie un vaste programme d'actions s'articulant autour de plusieurs axes.

Les Opérations d’aménagement d’intérêt métropolitain

La Métropole prend en charge, à la demande des Maires, des zones d’aménagement concerté (ZAC) et des opérations déclarées d’intérêt métropolitain telles que :

  • La ZAC des Docks (100 ha)
  • La ZAC Plaine Saulnier (12 ha)
  • Les opérations d’intérêt métropolitain de Villeneuve-la-Garenne (21 ha), de Livry-Gargan (19 ha) et de Noisy-Est à Noisy-le-Grand (14 ha).
Projet du futur quartier ZAC Plaine Saulnier
Projet du futur quartier ZAC Plaine Saulnier.


Le Financement de projets structurants

La Métropole soutient financièrement de nombreux projets structurants tels que :

  • Le pont de Nogent (1,7 million d'euros)
  • La nouvelle gare SNCF de Bry-Villiers-Champigny (3,68 millions d'euros)
  • Le franchissement de La Courneuve (4 millions d'euros)
  • Le franchissement Pleyel (5 millions d'euros) 
  • La passerelle de Thiais-Orly (5 millions d'euros)
  • L’équipement culturel et sportif Le Colisée à Tremblay-en-France (11 millions d'euros)
  • Le plan Piscines Héritage 2024 avec la création des centres aquatiques du Pont-de Bondy à Noisy-le-Sec, de Coursailles à Aulnay-Sous-Bois et du Fort d’Aubervilliers (12 millions d'euros) ainsi que des piscines de dimension olympique (Le Bourget et Colombes) dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Le Fonds d’Investissement Métropolitain

Ce fonds permet de concourir au financement de projets des communes de la Métropole et participe au rééquilibrage territorial. Depuis 2016, 542 projets ont été subventionnés à hauteur de 113 millions d'euros au bénéfice de 117 communes et 9 territoires.