Schéma Métropolitain d’Aménagement Numérique

L’élaboration du Schéma Métropolitain d’Aménagement Numérique définira, d’ici juin 2019, les actions métropolitaines prioritaires à l’horizon 2024, en matière d’infrastructures, de services et d’usages numériques.

Le Schéma Métropolitain d’Aménagement Numérique vise à la co-construction d’une « Métropole d’Intelligences » qui créera de la valeur économique et sociale, grâce aux nouvelles opportunités qu’offrent le numérique et à l’association des acteurs du territoire.

La Métropole d’Intelligences fait face à six défis. Elle devra être une Métropole :  

  • Connectée, afin d’assurer un accès universel aux infrastructures numériques ;  

  • Inclusive et solidaire, pour lutter contre la fracture numérique et favoriser le numérique pour tous ;  

  • Résiliente et durable, afin d’optimiser les différents processus (services urbains, logistique urbaine, économie circulaire etc.) pour réduire l’empreinte environnementale ;  

  • Rayonnante et attractive, afin d’assurer le développement économique et culturel de l’ensemble du territoire métropolitain ;  

  • Agile et efficiente, pour perfectionner les administrations et faire émerger de nouveaux services publics ;  

  • Collaborative et participative, pour coopérer avec une multitude d’acteurs publics et privés, faire participer les habitants et entretenir un cycle d’innovation sur la durée.  

Tout comme le numérique, ces six défis sont transversaux, corrélés aux autres compétences de la Métropole du Grand Paris et en cela essentiels à la construction métropolitaine. 

Ces défis permettent par ailleurs de structurer les chantiers métropolitains prioritaires. Par exemple le défi « Métropole connectée », prévoit les chantiers pour la fibre optique, les réseaux mobiles et les réseaux wifi. Aussi, la « Métropole agile et efficiente » prévoit des mesures en matière d’E-Administration, d’outils d’aide à la décision et de politiques publiques adaptables.  

 L’élaboration de cette planification s’accélère notamment avec la consultation en ligne à destination des professionnels et de la société civile, qui est en cours jusqu’au 15 janvier. Les acteurs de l’innovation peuvent ainsi enrichir les actions proposées par la Métropole et les collectivités du Grand Paris en proposant leurs solutions.