Patrick OLLIER, Président de la Métropole du Grand Paris, Eric LOMBARD, Directeur général de la Caisse des Dépôts, et Marianne LOURADOUR, Directrice régionale Ile-de-France de la Banque des Territoires, ont signé le 14 novembre 2019, un Aquaprêt de 54 millions d’euros dans le cadre de la compétence métropolitaine dédiée à la Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations en présence de Marc ABADIE, Président de CDC Biodiversité. La Métropole est aujourd’hui la première collectivité en France à contractualiser un Aquaprêt avec la Banque des Territoires.

L’Aquaprêt GEMAPI souscrit par la Métropole du Grand Paris va permettre de mobiliser des financements pour lutter contre les risques d’inondation sur son périmètre. La gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations relèvent de la compétence de la Métropole du Grand Paris depuis le 1er janvier 2018, à ce titre, Sylvain BERRIOS, Maire de Saint-Maur-des-Fossés, en est le Vice-président délégué. La Métropole se voit ainsi conférer un rôle stratégique puisqu’une partie de son périmètre est classée à risque important d’inondation comme l’illustrent malheureusement les épisodes de crues de juin 2016 et de janvier – février 2018.

Un programme d'investissements de 108 millions d'euros

Les investissements programmés par la Métropole s’inscrivent dans le cadre des programmes d’actions de prévention des inondations de la Seine et de la Marne. En effet, la survenance d’une crue importante du type centennale sur les bassins de la Seine et de la Marne aurait des conséquences considérables sur l’économie métropolitaine, l’estimation du coût d’une crue centennale se situerait entre 3 et 30 milliards d’euros selon l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE).

L’Aquaprêt GEMAPI octroyé par la Banque des Territoires à la Métropole, d’un montant de 54 millions d’euros (34 millions d’euros en 2019 et 20 millions d’euros en 2020) avec une durée d'amortissement de 60 ans, participe à un programme global d’investissements de la Métropole de 108 millions d’euros sur la période 2019-2023. Ce financement permettra notamment à la Métropole du Grand Paris d’engager rapidement avec ses partenaires le lancement des travaux sur différents projets dont notamment :

  • La renaturation de l’Yerres à Villeneuve-Saint-Georges ; 
  • La restauration du Vallon de Sausset ;
  • La réouverture et la renaturation de la Bièvre ;
  • L’étude de la restauration du ru de Marivel ;
  • Le financement du casier-pilote de la Bassée dont la Métropole est le principal financeur après l’Etat ; 
  • Les travaux et l’entretien des 100 km de digues et murettes situés dans le périmètre de la Métropole (par exemple à Gournay-sur-Marne).

Pour Patrick OLLIER, "la Métropole du Grand Paris, assemblée des Maires, a pris à bras le corps l’exercice de sa compétence GEMAPI au coeur du bassin versant de la Seine. Il s’agit d’une politique globale permettant à la fois de lutter contre les inondations mais aussi de gérer localement les cours d’eaux et maîtriser le ruissellement en favorisant notamment la désimperméabilisation des sols. La signature de cet Aquaprêt avec la Banque des Territoires témoigne de la confiance que nous avons nouée avec la Caisse des Dépôts, partenaire historique depuis la création de la Métropole en 2016".