Logistique métropolitaine

Axe majeur de l’action métropolitaine, la logistique urbaine doit contribuer à l’émergence d’une métropole innovante et résiliente.

Addthis est desactivé

PRÉPARER LA LOGISTIQUE URBAINE DU FUTUR

Il faut entendre par logistique urbaine métropolitaine, toutes les prestations concourant à une gestion optimisée des flux de marchandises en milieu urbain. Le cœur de cet enjeu réside dans la problématique des premiers et derniers kilomètres, tout en ne se résumant pas à cela.

Ce domaine constitue un défi à de multiples échelles : c’est un service aux habitants, entreprises et artisans des communes, c’est la source de nombreux emplois à l’échelle de la Métropole, et c’est aussi un « maillage » du territoire par ses infrastructures.

Concurrencée par d’autres secteurs économiques pour l’occupation du foncier dans la zone dense, la logistique nécessite, pour se développer en ville, un véritable portage politique. En matière de cadre de vie et d’environnement, elle a des impacts sur la qualité de l’air, les nuisances sonores et la congestion urbaine. Elle doit sans cesse se réinventer pour s’adapter aux nouveaux modes de vie et nouveaux usages. Les évolutions rapides, comme le développement du e-commerce, exigent de préparer la logistique urbaine du futur.

Mais il n’existe pas à ce jour, d’autorité organisatrice du transport de marchandises à l’instar de ce qui prévaut pour le transport de personnes. La Métropole du Grand Paris constitue donc une échelle de gouvernance permettant de répondre aux défis logistiques qui se renforceront avec la mise en chantier du Grand Paris Express, l’accueil des grands événements (Coupe du Monde de Rugby 2023, Jeux Olympiques et Paralympiques 2024), la croissance du e-commerce et la revitalisation des centres-villes.

Lancement de l’AMI logistique urbaine fluviale de l’Axe Seine

Cet appel à manifestation d’intérêt (AMI) est une initiative pilotée par la Métropole du Grand Paris qui a délibéré à l’unanimité de son Conseil métropolitain le 4 avril dernier, dans le cadre d’un partenariat inédit avec la Ville de Paris, la Métropole Rouen Normandie, Le Havre Seine Métropole, HAROPA PORT et Voies navigables de France (VNF), avec l’accompagnement de l’Atelier parisien d'urbanisme (APUR). Cet AMI vise à promouvoir le transport fluvial comme alternative au transport routier, et à favoriser des solutions innovantes de livraison décarbonée du dernier kilomètre. Il s’adresse à tous les opérateurs économiques concernés par ces enjeux.

Comité des partenaires du 29 mars 2022

La Métropole du Grand Paris a organisé le 29 mars 2022 à Saint-Denis son troisième Comité des partenaires du Pacte pour une logistique métropolitaine

Cet évènement a été l’occasion de réunir de nombreux acteurs de la logistique, publics et privés, autour de tables rondes et de présentations de start-ups et d’acteurs économiques.

L’Acte 2 du Pacte pour une logistique métropolitaine

Le contexte général s’est radicalement transformé depuis le début de l’année 2020. La crise sanitaire a montré que la logistique, souvent « invisible », était un service essentiel pour les habitants et les entreprises de la Métropole du Grand Paris. La digitalisation des pratiques de consommation s’est accélérée avec un impact considérable sur l’organisation de l’écosystème logistique.

La transition vers un territoire durable et résilient est une priorité pour tous les acteurs du territoire : la mise en place de la Zone à Faibles Emissions est un instrument important de cette démarche, elle aura un impact majeur sur les acteurs de la logistique. Dans ce cadre, l’acte 2 s’articule autour de nouveaux enjeux en matière de logistique :

  • Accélérer la transition décarbonée des flottes de véhicules de transport routier de marchandises.
  • Déployer sur le territoire des pratiques de livraisons innovantes, en particulier en matière de logistique du dernier km. 
  • Développer le transport de marchandises par voie fluviale.
  • Réimplanter de manière raisonnée du foncier et de l’immobilier logistique en zone urbaine dense.
  • Mieux utiliser les données numériques pour comprendre et agir sur le système logistique métropolitain.

« En deux ans, un travail considérable a été réalisé pour mettre en œuvre ce pacte, lancer les différentes mesures et fédérer les acteurs de l’écosystème logistique, plus de 80 partenaires, autour d’une vision commune en faveur d’une logistique urbaine durable et responsable au sein de la Métropole. Nous lancerons un plan d’actions concrètes d’ici à l’été 2021 autour de ces cinq axes », a déclaré Patrick OLLIER, Président de la Métropole du Grand Paris.

« La Métropole du Grand Paris souhaite bâtir avec ses partenaires l’acte 2 du Pacte en axant ses actions vers une logistique urbaine, agile et performante. Construisons ensemble cette logistique de demain ! », a déclaré Jean-Michel GENESTIER, Maire du Raincy, Conseiller délégué à la Logistique métropolitaine.

Evénement en faveur de la logistique fluviale

La Métropole du Grand Paris a organisé, avec ses partenaires Haropa Port et Voies navigables de France, un évènement fluvial le 21 octobre 2021 sur le Port de Bonneuil afin de promouvoir le recours à la voie d’eau pour le transport de marchandises :

Une enquête logistique urbaine au service des collectivités métropolitaines

En début d’année 2021, la Métropole du Grand Paris a lancé une enquête en ligne auprès des 131 communes et 12 Établissements publics territoriaux qui composent son territoire, avec l’objectif de mieux appréhender leurs connaissances en logistique urbaine, les principales problématiques rencontrées, leurs besoins, ainsi que les actions qu’ils souhaitent mettre en œuvre.

Feuilletez le bilan de cette enquête.

Découvrez nos mémos

Mémo n°1 : Intégrer la logistique dans les opérations d’aménagement

Ce Mémo s’inscrit dans le cadre de la mesure n°9 du Pacte pour une Logistique Métropolitaine : intégrer les fonctions logistiques à la conception des opérations d’aménagement exemplaires et aux projets immobiliers innovants. Il s’adresse en priorité aux élus des communes et des établissements publics territoriaux de la Métropole du Grand Paris, et à leurs équipes, aux services en charge de l’aménagement, aux aménageurs du territoire, et plus généralement à tous les acteurs institutionnels travaillant sur la logistique urbaine et les questions d’aménagement dans le territoire de la Métropole du Grand Paris.

Feuilletez ou téléchargez ce mémo. 

Mémo n°2 : Harmoniser les règlementations de transport de marchandises

Ce mémo se décline comme un guide pratique pour les communes qui souhaitent repenser leur réglementation "marchandises" et s’appuyer sur un référentiel commun permettant une simplification, une meilleure lisibilité et une harmonisation des règles concourant à l’optimisation des flux de marchandises.

Feuilletez ou téléchargez ce mémo. 

Mémo n°3 : Mutualiser les espaces logistiques

Dans les zones urbaines denses, telles que la Métropole du Grand Paris, la logistique vise à optimiser les flux de marchandises afin d’assurer le service attendu par les acteurs économiques et les habitants, tout en réduisant les externalités négatives induites (congestion, émissions de Gaz à Effet de Serre et de polluants locaux, bruit, accidentologie). Pour cette gestion optimisée des flux de marchandises, il apparait aujourd’hui qu’un des principaux enjeux est celui du besoin d’espaces logistiques urbains.

Feuilletez ou téléchargez ce mémo. 

Mémo n°4 : Penser au fluvial pour le transport de marchandises

L’élaboration de ce Mémo de la logistique métropolitaine, "Le guide technique du transport fluvial", est une des actions résultant des réunions multipartenaires conduites dans le cadre de la mesure 4 "Contribuer au développement du transport fluvial et à l’amélioration des conditions d’accès à celui-ci". La Métropole du Grand Paris, HAROPA PORT et Voies navigables de France ont réalisé ce document conjointement.

Feuilletez ou téléchargez ce mémo. 

Bilan de l’Acte 1 du Pacte

Le Pacte a permis de fédérer les acteurs métropolitains, de poser un diagnostic partagé sur les enjeux logistiques du territoire, et de lancer les premiers projets :

  • Une étude de faisabilité d’un simulateur numérique d’itinéraire logistique par la voie d’eau en lien avec HAROPA (réunion des Ports du Havre, de Rouen et Paris) et Voies Navigables de France (VNF).
  • La construction d’un référentiel réglementaire commun permettant une simplification, une meilleure lisibilité et une harmonisation des règles concourant à l’optimisation des flux de marchandises.
  • La mise en œuvre du référentiel dans le cadre d’une expérimentation sur la commune de Drancy.
  • La rédaction de « guides techniques » sur des sujets aussi importants que le transport fluvial, la mutualisation des espaces logistiques, la prise en compte de la logistique dans les opérations d’aménagement ou l’harmonisation des réglementations de transport de marchandises.
  • La sensibilisation des consommateurs aux enjeux logistiques avec le Challenge Consomm’acteurs.

Le Challenge Consomm’acteur

Pour répondre à la mesure du Pacte pour une logistique métropolitaine, Sensibiliser le consommateur aux enjeux logistiques, la Métropole et les signataires du Pacte ont mené le Challenge Consomm’acteur de novembre 2019 à septembre 2020.
 
L’objectif de ce challenge était de donner l’opportunité aux habitants de :
 
  • Mieux connaître leurs habitudes de consommation et leur impact logistique ;
  • D’adopter des gestes au quotidien qui permettent de réduire l’impact de leur consommation.

Il s’est déroulé en 3 sessions : Je réalise mon auto-diagnostic (Novembre 2019), Je modifie mon comportement (Décembre 2019) , Je prends de bonnes résolutions (Septembre 2020)

Il portait sur 4 défis :

  • Consommer moins de produits sur-emballés, pour diminuer la production de déchets ;
  • Réduire les kilomètres parcourus par ses biens de consommation en achetant des produits locaux et en favorisant les circuits courts ;
  • Modifier ses exigences de livraison, pour faciliter l’optimisation des tournées ;
  • Réduire ses achats de produits neufs, préférant l’achat d’occasion, la location, le prêt…

SIGNATAIRES DU PACTE

Réunissant 80 signataires depuis le mois de septembre 2018, plusieurs dizaines d’acteurs de la logistique, publics et privés, ont signé le pacte pour une logistique métropolitaine dont 18 communes, 5 établissements publics territoriaux, 28 associations professionnelles et entreprises et 7 représentants des administrations de l’Etat, des chambres consulaires et des agences d’urbanisme.

La Métropole du Grand Paris avec à ses côtés Voies Navigables de France, Haropa (Ports de Paris Seine Normandie), le SIGEIF (Syndicat intercommunal pour le gaz et l'électricité en Île-de-France), la Chambre de Commerce et d’Industrie et d’autres partenaires, pilote les travaux sur la logistique urbaine, donnant un caractère opérationnel et concrets aux ambitions portées par le Pacte pour une logistique métropolitaine.