Président

Responsable de l’administration, le président représente la Métropole du Grand Paris et en incarne l’exécutif. 

Le président de la Métropole du Grand Paris est élu par les conseillers et conseillères métropolitains à la majorité absolue et à bulletin secret. 

Il réunit le Conseil, fixe son ordre du jour, prépare et exécute ses délibérations. Il en va de même pour le Bureau. Il ordonne les dépenses et prescrit l’exécution des recettes. Il préside de droit les séances du Conseil et du Bureau métropolitains, l’Assemblée des maires, la Conférence des présidents de territoire et la Conférence des présidents de groupes.
Patrick Ollier a été élu président de la Métropole du Grand Paris le 22 janvier 2016.

Biographie du Président de la Métropole du Grand Paris

Photo de Patrick Ollier

Ancien Ministre
Maire de Rueil-Malmaison
Président de la Métropole du Grand Paris.

Fonctions : 

  • Président de la Métropole du Grand Paris depuis le 22 janvier 2016.
  • Maire (Les Républicains) de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) (réélu en 2014).
  • Membre du bureau politique « Les Républicains ». 
  • Ancien Ministre auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement (2010-2012). 
  • Ancien président de l'Assemblée nationale (2007). 
  • Ancien président de la Commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale (2002-2010)
  • Ancien député (RPR) des Hautes-Alpes (2ème circ. : Briançon) (1988/2002). Ancien maire (RPR) de La Salle-les-Alpes (Hautes-Alpes) (1989/2001). Ancien conseiller général (RPR) des Hautes-Alpes, canton de Monêtier-les-Bains (1992/2001).
  • Ancien député (UMP) des Hauts-de-Seine (7ème circ. : Rueil-Malmaison) (2002/2017).
  • Ancien Administrateur de l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence.  

Formations : Licencié ès sciences économiques. Diplômé d'études supérieures de sociologie. Ancien élève de l'Institut d'études politiques de Paris

Décorations : Chevalier de l'ordre national du Mérite et du Mérite agricole. Médaille de bronze de la jeunesse et des sports

Distinction : "Marianne d'or" (2002) (palmarès "1er adjoint au maire")

Œuvre : "Le Gaullisme : éléments d'une anti-doctrine"