Vélib’ Métropole

Le service Vélib’, en place depuis 2007, a permis un large développement de la pratique du vélo. Forte de cette expérience, la Métropole du Grand Paris a décidé, dès 2016, d’étendre le dispositif à tout le territoire de la Métropole du Grand Paris. Un service public de vélos en libre-service à l’échelle métropolitaine garantissant l’accès au plus grand nombre et permettant de répondre aux enjeux d’attractivité, de lutte contre le bruit et la pollution de l’air et de mobilité durable.

 

Patrick OLLIER, président de la Métropole, Catherine BARATTI-ELBAZ, présidente du syndicat AutolibVélib’Métropole, et Anne HIDALGO, maire de Paris.

 

 

Un dispositif d’une ampleur unique en Europe

Le nombre de stations implantées relève des décisions de chaque commune, en fonction de ses besoins. Ce maillage, pour être efficace, doit s’envisager dans une logique de bassin de vie, plus large que les limites communales, afin de rendre le meilleur service public possible aux usagers. Il a ainsi été prévu que 1 400 stations soient progressivement mises en service à Paris et dans 68 communes de la Métropole, dont 38 nouvelles communes. La Métropole du Grand Paris contribue au financement de 400 stations en dehors de Paris, pour un montant de 10 000 € par an et par station mise en service.

Vélib’Métropole comporte de nombreuses avancées technologiques : les vélos sont à la fois plus légers et plus solides, 30 % d’entre eux sont dotés d’une assistance électrique, un nouveau système d’attache permet aux utilisateurs de rendre leur vélo même lorsque la station est pleine, une fourche cadenas sécurise l’attache des vélos aux bornes de stationnement et un boitier électronique embarqué offre un système de téléguidage.