La première édition de la Nuit de la Solidarité Métropolitaine s’est déroulée le 20 janvier 2022.

La Nuit de la Solidarité est un décompte anonyme et objectif des personnes en situation de rue, mené à l’aide de professionnels du social et de Métropolitains bénévoles. L’objectif est de mieux connaître les profils de ces personnes ainsi que leurs besoins et d’adapter les politiques de solidarité en conséquence.

Une Premiere édition métropolitaine 

Pour la première fois, en 2022, la Nuit de la Solidarité a été organisée à l’échelle métropolitaine. Lors de sa séance du 1er décembre 2020, le Conseil métropolitain a en effet voté à l’unanimité un vœu selon lequel la Métropole du Grand Paris s’engage à expérimenter la première édition de la Nuit de la Solidarité Métropolitaine (NDLSM) sur la base de l’exemple parisien.

La Métropole du Grand Paris a accompagné les communes volontaires dans l’organisation de cette première édition métropolitaine.

Pour ce faire, elle s’est appuyée sur la méthodologie et le retour d’expérience de la Ville de Paris, qui organise ce décompte des personnes en situation de rue depuis 2018. Dans le cadre de son partenariat avec la Métropole, l’Atelier parisien d’urbanisme (APUR) a assuré également l’accompagnement méthodologique de le la NDLSM, fort de son expérience en tant que partenaire des quatre premières éditions.

9 communes métropolitaines (hors Paris) se sont engagées dans cette démarche expérimentale, en réponse à l’appel à manifestation d’intérêt de la Métropole :

  • Aubervilliers
  • Bobigny
  • Bondy
  • Courbevoie
  • Gagny
  • Romainville
  • Rosny-sous-Bois
  • Rueil-Malmaison
  • Saint-Denis

La ville de Saint-Ouen a rejoint la démarche 15 jours avant l’évènement.

Les premiers résultats de l’enquête ont été présentés le 1er février 2022. 487 personnes en situation de rue ont été ainsi recensées dans la nuit du 20/21 janvier 2022 à l’échelle des 9 communes métropolitaines (hors Paris). La présentation des résultats qualitatifs de l’enquête et leur analyse est prévue au mois de juillet 2022.

Les premiers retours d’expérience de la part des 9 communes (hors Paris) partenaires de la première édition de la Nuit de la Solidarité Métropolitaine sont très positifs. La plupart des équipes municipales témoigne d’une véritable émulation autour d’un évènement fédérateur. D’environ 550 bénévoles ont ainsi couvert les 117 secteurs d’enquêtes. Les équipes d’enquêteurs-bénévoles ont été composées d’élus locaux, d’agents municipaux, de professionnels du secteur de l’action sociale et de citoyens-bénévoles.

Au regard de ces résultats probants, plusieurs villes ont d’ores est déjà fait savoir leur intérêt pour participer à cette action en cas de sa reconduction par la Métropole du Grand Paris en 2023.